Maman, j’ai raté l’avion! (remake)

Bonjour à tous,

Vous êtes vous déjà retrouvé coincé dans un aéroport pendant plusieurs heures?

Avec ma soeur, nous avions décidé de partir à Malte pendant une petite semaine. C’était pendant les vacances de Pâques, notre premier voyage qu’à deux. Petit budget oblige, nous sommes parties avec Ryanair. Plutôt que de prendre un vol direct avec une autre compagnie, nous avions pris deux vols en passant par l’Italie. Nous étions parties de Paris Beauvais.

rock-522471_1920

Première escale italienne

Nous avions pris un premier avions de Paris Beauvais jusque Bologne. Entre deux, nous devions attendre 6 heures. Nous étions arrivées à Bologne vers 10h et nous reprenions un second vol vers 16h. Nous sommes donc restées dans l’aéroport. Ce bref passage en Italie nous a permis de déjeuner avec des pâtes au pesto « deliziosos », Idem pour le café ! L’Italie, une prochaine destination (Milan).

balconies-895055_1280

Malte, la réunion de 3 cultures

Une bonne semaine à Malte, où nous avons pris toutes les deux près de 5 kilos en 6 jours. Nous voulions manger « Local » et découvrir la cuisine maltaise. Ce n’était pas très cher. Il faut compter 5-6 euros par jour pour manger correctement.

Des influences Italiennes, Anglaises et Arabes. Les maltais parlent très bien Italien, l’administration est en anglais et ils parlent également le maltais. Le maltais est un mélange d’Arabe et d’italien avec des intonations plutôt siciliennes. La culture culinaire repose également sur ces 3 cultures On  retrouve aussi beaucoup de pain, de sandwich aux gouts de Provence. Il y a également beaucoup de planches, de charcuterie et de ragouts (des mélanges de plats cuisinés anglais avec des épices maghrébines). Tout cela reste bien gras. Nous aimons beaucoup les fruits et légumes frais et nous espérions trouver sur cette belle île, plein de fruits gorgés de soleil. Rien, les fruits que l’on trouve à malte sont pour la plupart importés en bateau ou en avion, ce qui explique la rareté et les prix de ces produits.  malta-1362852_1280

Fini les vacances

Après cette petite semaine sous un beau soleil, nous avons repris l’avion en direction de Trapani cette fois. Nous sommes parti vers 18h de Malte et en à peine une heure et demi nous étions au nord de la Sicile. Comme la première fois, nous pensions attendre dans l’aéroport notre prochain vol en direction de Paris. Notre second vol était à 5h30, le tout premier qui décollait de Trapani. Ce que nous ne savions pas, en tant que jeunes aventurières, c’est que les aéroports régionaux ferment la nuit !

SDF d’un soir 

De minuit à 4h30, les petits aéroports ferment. Peu à peu l’aéroport se vidait, les services fermaient, la nuit tombait. Nous avons rencontrés des italiens qui nous ont conseillés de ne pas prendre quelques taxis qui restaient au risque de se faire arnaquer. Les hôtels les plus proches se situaient à près d’une heure de l’aéroport. Le temps de prendre de s’y rendre et de prendre une chambre, il ne nous resterait à peine 3-4 heures pour dormir avant de revenir à l’aéroport. Nous sommes donc restées dans ce hangar vide. A minuit, les services de sécurité de l’aéroport, peu commode nous ont prier de sortir.

airport-923970_1920

Les 400 pas

Ayant eu un soleil de plomb depuis une semaine, vous vous doutez bien que nous n’étions pas très couverte. Sauf qu’au nord de la Sicile, il gelait. Il faisait sec, mais froid. Les voitures stationnées sur les parking de l’aéroport devenaient de plus en plus blanche. Avec ma soeur, nous ne risquions pas de nous ennuyer, deux pipelettes ! Mais rester assises sur un banc à papoter ce n’était pas possible. Nous avions voulu nous abriter dans un renfoncement du bâtiment. Des dizaines de sangsues avaient établis domicile. Nous avons donc optées à l’option des 400 pas à faire des aller-venus, une cinquantaine, devant l’aéroport.


Un conseil

Finalement, je vous conseille de ne pas prendre des correspondances avec les lowcoast et de faire un sérieux régime avant de partir à Malte. Si vous voulez voir les dauphins, sachez que vous pourrez les voir qu’à certaines périodes de l’année.

Merci d’avoir lu cet article, et à très bientôt pour le récit de nouvelles péripéties.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s